LE SITE INTERNET DÉDIÉ AUX ENSEIGNEMENTS DE ROBERT MERLOZ

15 septembre 1955 – Deux avions Grumman TBM-3W ‘AVENGER’ s’écrasent dans la montagne corse

Le jeudi 15 septembre 1955, vers 20 h 00, une section ‘Hunter-Killer’ composée de deux avions Grumman TBM-3W ‘Avenger’ codés 9F-6 et 9F-13 de la Flottille 9 F basée à Aspretto percute la montagne au lieu-dit Transicone, dans la région d’Olivese, au sud de Zicavo (2A/Corse-du-Sud) au cours d’un exercice de nuit.

LES VICTIMES

Tous les membres des deux équipages périssent dans l’accident.

Les équipages étaient composés comme suit :

  • sur le 9F-6 (n° BuAer 91448) : officier des équipages Vazeille (pilote), maître radio volant Barrau, maître armurier volant Grillot et second maître mécanicien Culty ;
  • sur le 9F-13 (n° BuAer 85954) : enseigne de vaisseau Pontillon (navigateur), second maître Le Berre (pilote) et second maître navigateur Le Tellier.

L’AVION

Aussi désigné TBM pour ceux qui ont été construits par la division Eastern Aircraft de General Motors, le Grumman TBF ‘Avenger’ (‘Vengeur’) est un bombardier-torpilleur américain initialement développé pour l’U.S. Navy et le Corps des Marines des États-Unis.

Entré en service en 1942 , il est utilisé pour la première fois au cours de la bataille de Midway. Il a été utilisé par un grand nombre de forces aériennes dans le monde, dont l’Aéronavale française.

Le TBM-3W est la version principale d’après-guerre pour la surveillance radar du ciel avec un APS-20 et deux officiers radars.

DÉMÉNAGEMENT DE LA STÈLE COMMÉMORATIVE

À une date indéterminée, une grande stèle commémorative est érigée au col de Zivaco. Afin d’assurer sa préservation… celle-ci est déplacée sur la Base aéronavale d’Aspretto, près d’Ajaccio, ou elle est officiellement inaugurée le 24 novembre 2010.

Du coup, le texte introductif à la liste des victimes est trompeur (« Près de ce lieu »)…

ÉPILOGUE

La collision du col de Ziveco est un accident comme on en déplore malheureusement des centaines à travers le monde.

Dans ce cas, certainement du fait du relief, il a été décidé de ne pas rassembler les décombres des appareils afin de nettoyer le terrain. On est donc dans le même cas que les nombreux bombardiers Boeing B-17 qui se sont écrasés dans des lieux reculés en Amérique du Nord. Longtemps abandonnées à leur sort, les carcasses ont été lentement dépouillées par des randonneurs en mal de souvenirs macabres. Ce n’est que fort récemment que des associations se chargent de baliser les sites de crash et de les documenter en demandant aux passants de respecter ces lieux de mémoire.

Concernant la stèle initialement érigée au col de Zivaco, la mesure conservatoire consistant à la déplacer dans une enceinte militaire en dit long sur les menaces pesant sur ce type de monuments dans certaines contrées…

Éléments recueillis par Bernard Amrhrein


SOURCES

 


PHOTOTHÈQUE

PdM
PdM
Pilote de montagne (PDM) est une association à but non lucratif accueillant tous les amoureux de l’aviation en général, et du vol en montagne en particulier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Nous suivre sur X

Articles connexes