Janvier 1945 – L’épave d’un C-46 américain retrouvée 77 ans après sa disparition en Inde himalayenne


L’actualité entre en résonnance avec les sujets traités ces derniers jours par Pilote de montagne (PDM). En effet, le Figaro et d’autres médias de par le monde publient ce vendredi 21 janvier 2022 un article annonçant la découverte d’un avion américains Curtiss C-46 en Inde Himalayenne. Cette découverte démontre le souci des Américains de rechercher les militaires portés disparus, même des dizaines d’années après les événements tragiques…

L’ARTICLE DU FIGARO/AFP

« Pendant la seconde guerre mondiale, des centaines d’avions américains ont disparu en Asie.

L’épave d’un avion de l’armée américaine porté disparu pendant la seconde guerre mondiale a été localisée dans l’Himalaya en Inde, à la suite de périlleuses recherches qui ont coûté la vie à trois guides, 77 ans après le crash de l’appareil et la mort de ses 13 passagers. Le C-46 venait de Kunming, dans le sud de la Chine, quand il a été pris dans une tempête au-dessus d’une zone montagneuse de l’État indien d’Arunachal Pradesh en janvier 1945.

ʺOn n’avait plus jamais entendu parler de cet avion. Il avait tout simplement disparuʺ, a déclaré cette semaine à l’AFP l’Américain Clayton Kuhles, président fondateur de l’organisation non gouvernementale MIA Recoveries,[Missing In Action/Récupération des portés disparus] qui a conduit les recherches, commanditées par le fils de l’un des passagers. Clayton Kuhles et son équipe de guides de l’ethnie locale Lisu ont été confrontés à des conditions extrêmes dans les montagnes, ayant dû parfois traverser des rivières aux eaux profondes et camper par des températures glaciales en haute altitude.

ʺC’est à la fois triste mais joyeux.ʺ

En septembre dernier, trois de ces guides sont morts d’hypothermie, dans la phase initiale de l’expédition, tandis qu’ils campaient en pleine tempête de neige. Le mois dernier, l’équipe a finalement découvert l’épave de l’avion au sommet d’une montagne enneigée, où elle a pu être identifiée grâce à son numéro encore visible sur la queue de l’appareil. Aucune dépouille de passagers n’y a été retrouvée.

Clayton Kuhles était missionné par Bill Scherer, fils d’un officier à bord de l’avion. ʺTout ce que je peux dire, c’est que je suis fou de joie, simplement de savoir où il se trouve. C’est à la fois triste mais joyeuxʺ, a confié Bill Scherer à l’AFP par courriel depuis New York. ʺJ’ai grandi sans père. Je ne pense qu’à ma pauvre mère, à la réception du télégramme l’informant que son mari avait disparu et qu’elle se retrouvait seule avec moi, bébé de 13 moisʺ, a-t-il ajouté.

Des centaines d’avions militaires américains ont disparu sur le théâtre des opérations en Inde, en Chine et en Birmanie pendant la Seconde Guerre mondiale. Si les tirs hostiles des forces japonaises sont à l’origine de certaines pertes d’avions, selon Clayton Kuhles, la majorité s’est abîmée en affrontant la glace, des vents de la force d’un ouragan entre autres conditions météorologiques extrêmes. Son organisation MIA Recoveries, spécialiste des recherches des avions de l’Armée de l’air américaine, a retrouvé depuis sa fondation début 2000, 26 avions disparus depuis des décennies, représentant 266 personnels inscrits sur la liste officielle des MIA (Missing In Action), selon son site internet. »

CONTEXTE HISTORIQUE

Pour mémoire, le pont aérien vers la Chine consistait, pour les Américains, à approvisionner les forces nationalistes de Tchang Kaï-Check en matériel de guerre et en carburant pour faire face aux attaques conduites en parallèle par les Japonais et les communistes chinois.

LE CURTISS C-46

Le Curtiss C-46 Commando est estun appareil de transport bimoteur américain initialement conçu comme un appareil commercial destiné à voler à haute altitude. Au lieu de cela, il est employé comme appareil de transport militaire pendant la seconde guerre mondiale, tant par l’United States Army Air Forces que par l’U.S. Navy et l’U.S. Marine Corps sous la désignation de R5C.

Surnommé par ses pilotes ʺThe Whaleʺ (‘La Baleine’) ou ʺCurtiss Calamityʺ (‘La calamité de Curtiss’), le C-46 sert dans un rôle similaire à celui de son homologue, le Douglas C-47 ‘Skytrain’, mais sans être produit à une aussi grande échelle.

Après la seconde guerre mondiale, quelques C-46 en surplus sont brièvement utilisés dans leur rôle original d’avion de ligne pour passagers, mais les C-47 en surplus dominent déjà le marché, reléguant rapidement le C-46 à des missions cargo. Le C-46 reste en service dans l’U.S.A.F. dans un rôle secondaire jusqu’en 1968. Néanmoins, cet appareil continue à voler pour accomplir de rudes missions de transport cargo vers des destinations polaires ou d’autres désolées. Quelques exemplaires volent encore au XXIe siècle.

ÉPILOGUE

Pilote de montagne a inauguré ses recherches sur le survol du toit du monde en relatant l’Expédition Houston au-dessus de l’Everest, les 3 et 9 avril 1933 et cet article éclaire l’Histoire sous l’angle particulier de la logistique aérienne pendant la seconde guerre mondiale.

Un prochain article traitera du convoyage des aéronefs de combat de Claire Lee Chennault, fondateur de l’ American Volunteer Group (AVG/Groupe de volontaires américains), les célèbres Tigres volants’.

Éléments recueillis par Bernard Amrhein


SOURCES

Previous Novembre 1941 - Un B-17C s'écrase au TELLS PEAK (Californie)
Next 22 janvier 1906 - JESÚS FERNANDEZ DURO TRAVERSE LES PYRÉNÉES… EN BALLON

No Comment

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code