1er avril 2021 : Centenaire de la traversée des Andes par l’aviatrice française Adrienne BOLLAND


Bonjour à tous,

Aujourd’hui, pas de rappel historique sur un exploit aérien en montagne, mais un simple appel à commémorer une prouesse sans précédent, accomplie il y a bientôt un siècle par une aviatrice française à l’histoire proprement extraordinaire, et malheureusement trop méconnue…

Adrienne Bolland n’est pas seulement une femme, c’est l’une des premières à apprendre à piloter un avion, la première, également, à traverser la Manche depuis la France, le mercredi 25 août 1920.

C’est enfin l’une des premières (sinon la première) à vivre de son savoir-faire aéronautique. En effet, en 1921, représentante commerciale de la société Caudron, elle part en tournée en Argentine pour y effectuer des démonstrations du G3. Á l’Hôtel Majectic de Buenos Aires, piquée au vif par les journalistes, elle décide de traverser la cordillère des Andes, se rend à Mendoza et se lance à l’aventure. Le vendredi 1er avril 1921, elle décolle en empruntant la route la plus directe, frôlant l’Aconcagua et ses 6 200 mètres (alors que le plafond de son Caudron G3 est de 4 000 mètres à peine).

Le plus beau dans l’affaire, c’est qu’Adrienne Bolland réalise cette première sans instruments de bord, sans boussole et, surtout, sans carte… et persuadée de ne pas s’en sortir.

Pour Pilote de montagne (PDM), cette victoire sur la nature et sur les éléments mérite d’être commémorée comme il se doit. En effet, le jeudi 1er avril 2021 marque le Centenaire d’un défi relevé avec panache et détermination. Alors, en attendant, affûtons nos plumes, aiguisons nos recherches, multiplions les articles, les tweets et les reportages préparant cette journée mémorable.

Ces quelques lignes sont également un appel à toutes les autorités civiles et aux médias afin qu’ils n’oublient pas de célébrer une grande figure de l’aviation qui, ne connaissant rien aux montagnes, s’est lancée à la conquête des plus mythiques d’entre elles.

Ces lignes sont aussi un appel à la municipalité de Donnery (45/Loiret), où Adrienne Bolland repose auprès de son mari, afin qu’à l’occasion de ce centenaire elle soit bien fêtée comme l’héroïne du jour, surtout par les élèves de l’école qui porte son nom.

De son côté, Pilote de montagne (PDM) commémorera l’évènement et relayera toutes les initiatives contribuant à son retentissement.

Bernard AMRHEIN, Stéphane GAUDIN et Gérard DAVID

Previous 22 janvier 1906 - JESÚS FERNANDEZ DURO TRAVERSE LES PYRÉNÉES… EN BALLON
Next 24 janvier 1966 - La tragédie du vol Air India international "Kangchenjunga"

1 Comment

  1. isabelle Guillard
    5 mars 2021
    Répondre

    L’Association Française des Femmes Pilotes (AFFP) célèbre aussi cette pionnière que fut Adrienne Bolland et l’exploit qu’elle a exécuté il y a 100 ans.
    Un jeu concours Adrienne Bolland est organisé ainsi qu’une souscription pour des bourses de pilotages AB à destination des jeunes femmes. http://www.femmes-pilotes.com/
    En partenariat avec Air France, le vol effectué en B777 atterrissant le 1er avril 2021 à Santiago du Chili ( provenance CDG) aura un équipage entièrement féminin: 4 pilotes et 10 hôtesses.

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code