NOTES RÉCENTES / LAST POSTS

L’exploration et la traversée des principaux massifs montagneux constituent l’objectif primordial des pionniers de l’aviation. Rapidement, les Alpes et les Andes deviennent le terrain de jeu favori des premiers aviateurs entre 1910 et le début des Années Trente. Si le survol des montagnes Rocheuses (dont l’Alaska) en Amérique du Nord ainsi que l’exploration aérienne des …

Le vendredi 1er avril 1921, Adrienne Bolland, envoyée en Argentine pour promouvoir le Caudron G.3, réalise un exploit extraordinaire en devenant la première femme-pilote à traverser les Andes en avion. Ce ne serait qu’en 1951 qu’elle avoue que sa tentative, que tout le monde (et elle aussi) considérait comme vouée à l’échec, a connu une …

Les débuts de l’aviation sont affaire d’aventuriers… mais aussi d’aventurières, malheureusement trop méconnues. Ainsi en-est-il d’Adrienne Bolland qui, à peine âgée de 25 ans, réussit un exploit dépassant l’entendement. RÉSUMÉ Adrienne Armande Pauline Bolland naît le 25 novembre 1895 à Arcueil (alors dans le département de la Seine et décède le 18 mars 1975, dans le …

Deux jours avant le Centenaire de l’exploit de l’héroïne Adrienne Bolland, Pilote de montagne (PDM) célèbre le 101e Anniversaire de la première traversée des Andes Centrales méridionales par une grande figure de l’aviation française et argentine. Cette première est d’autant plus remarquable qu’elle s’est intégralement effectuée de nuit… RÉSUMÉ Vicente Almandos Almonacid, surnommé ‘El Cóndor …

Dimanche, 28 mars 2021 – À l’évocation de l’aviation de montagne, un néophyte (certains experts de mauvaise foi également) imagineront que l’on parle d’avions se déplaçant à haute altitude, au milieu de massifs plus ou moins élevés, parfois équipés de skis pour atterrir et décoller sur neige ou sur glacier. Depuis sa création, le mercredi …

FORMATION / TRAINING

PDM lance la publication de “Formation du pilote de montagne”, ouvrage pédagogique légué par Robert Merloz aux jeunes générations d’aviateurs. Cette œuvre sera, dans un premier temps, mis en ligne sous la forme de 14 briefings individuels. Intitulé “Le vol en région montagneuse / Goûter à la liberté”, ce Briefing 1 présente les particularités d’un …

HISTOIRE / HISTORY

Deux jours avant le Centenaire de l’exploit de l’héroïne Adrienne Bolland, Pilote de montagne (PDM) célèbre le 101e Anniversaire de la première traversée des Andes Centrales méridionales par une grande figure de l’aviation française et argentine. Cette première est d’autant plus remarquable qu’elle s’est intégralement effectuée de nuit… RÉSUMÉ Vicente Almandos Almonacid, surnommé ‘El Cóndor …

Dans l’entre-deux-guerres, les activités sportives deviennent progressivement un outil de propagande, tant des régimes autoritaires que des démocraties occidentales. En Union soviétique, l’alpinisme devient l’un des champs d’action privilégiés du Parti communiste. Afin de soutenir la conquête des sommets les plus emblématiques d’Asie centrale, le pouvoir met à la disposition des responsables des expéditions des …

La mort atroce de Jean Vincendon et François Henry, condamnés à périr dans leur prison de glace et de métal pour ne pas finir handicapés, a profondément ému l’opinion publique de l’époque et  déchiré la vallée de Chamonix, en particulier la communauté des guides. En effet, survolant la carcasse du Sikorski S-58 le jeudi 3 …

13 mars 1929. Cela fait quatre jours que Jean Mermoz et son mécanicien, Alexandre Collenot, sont coincés sur un plateau rocheux en pleine cordillère des Andes. Pour ce sortir de ce traquenard, une seule solution. Une fois l’appareil sommairement réparé et délesté de tous ses accessoires désormais inutiles, il s’agit de se jeter dans le …

MENU

Back

30 juillet 1921 : François Durafour se pose sur le dôme du Gouter (4 304 m)

Le vendredi 30 juillet, nous célèbrerons le Centenaire d’un exploit extraordinaire : l’atterrissage d’un avion, sans skis, sur la neige verglacée du dôme du Goûter, à 4 304 m d’altitude, sur les pentes du mont Blanc. Une bonne occasion de réconcilier la montagne et l’aviation…

En ce samedi 30 juillet 1921, dès 5 h, François Durafour est présent sur l’aérodrome de La Blécherette (Lausanne) que dirige son mécano, Édouard Péthoud. La matinée s’annonçant calme et ensoleillée, Durafour, aux commandes de son Caudron G.3 (l’avion avec lequel Adrienne Bolland a traversé les Andes presque quatre mois plus tôt), décolle à 6 h 10 et prend la direction de Thonon-les-Bains. Là, il oblique légèrement pour prend de l’altitude. En quinze minutes, l’avion est à 3 000 mètres d’altitude, puis, à 6 h 38, l’altimètre indique 5 300 m.

Henri Durafour s’approche du mont Blanc et, après avoir lutté contre les rabattants, se pose sans heurts sur le dôme du Goûter (4 304 m), « au milieu d’un champ de neige, sans plus de secousse que sur un aérodrome, et ceci sans patins ni crampons ! »

En avance sur son programme, François Durafour est rejoint par un groupe d’amis censés venir préparer le terrain. Après avoir repositionné l’avion pour permettre le décollage et après avoir pris les photographies immortalisant l’événement, l’aviateur, qui n’a droit qu’à un seul essai, s’élance vers la vallée à 7 h 55, où il est reçu en héros à 9 h 10.

L’exploit de François Durafour marque le véritable début de l’aviation en montagne mais il faudra encore attendre une trentaine d’années pour que les avions puissent évoluer sur les aires enneigées, sauvages et en pente, en toute sécurité.

Le rappel de cet exploit constitue également un appel à commémoration pour tous les amoureux de la montagne, de l’aviation en général et de l’aviation de montagne en particulier.

Bernard Amrhein

RUBRIQUES

Aller à la barre d’outils